Brahim Bouhlel condamné : 1 an de prison ferme pour l'acteur de la série "Validé"

Pour une vidéo qui au départ était pour une mauvaise blague, l'acteur de la série Validé est poursuivi par la justice. Accusé pour diffusion de vidéo d'une personne sans son consentement et pour détournement de mineurs, Brahim Bouhlel est condamné à 8 mois de prison ferme.

Les causes de cette condamnation : qu'est ce qui s'est réellement passé ?

Dans la diffusion d'une vidéo qu'il a fait pendant qu'il était au Maroc, Brahim Bouhlel montrait des mineurs tout en précisant <>. Le plus marquant est que celles-ci s'y trouvaient avec leur visage découvert. Dans cette fameuse vidéo, l'acteur était avec deux autres personnes : Hedi Bouchenafa un acteur et Zbarbooking un influenceur. De plus, il a prononcé des injures à l'endroit des mineurs dans une autre vidéo alors qu'il était dans la rue. Vous pouvez aller ici pour plus de détails.

Ce qui va se produire à la suite

Le savez-vous ? Il s'agissait d'une vidéo parodique dont le concept était au départ lié à une blague. Que fera Brahim Bouhlel ensuite ? Il partagea une autre vidéo dans laquelle il présentait des excuses alors que cette affaire s'amplifiait déjà. Toutes ses explications n'étaient juste qu'une piqûre de moustique vu qu'une vive polémique s'entourait déjà de l'affaire. Les paroles prononcées jugées comme dégradantes, l'acteur a donc été placé en détention préventive avec Zbarbooking. Diffusion de vidéo d'une personne non consentante et détournement de mineurs : c'est les deux choses pour lesquelles ils ont été accusé et poursuivi.

Une mauvaise blague ayant viré au pire pour lui

Cette vidéo qu'il prenait à la légère lui est bien tombé sur la tête vu qu'il a été condamné à faire la prison au Maroc. Ce n'était qu'une blague au départ, mais ceci a rapidement tourné au vinaigre. Une fois le verdict rendu, cela fut diffusé au plus tôt possible sur les réseaux sociaux. <> pouvaient dire certains, tout en félicitant la décision prise à l'endroit des deux protagonistes (Brahim et l'influenceur Zbarbooking). Car, il fallait au moins respecter le pays où ils se trouvaient, le Maroc. Brahim Bouhlel subira rigoureusement cette condamnation de 8 mois fermes à l'issu de cette mauvaise blague.