Les bénéficiaires des indemnisations d'une assurance obsèques

Dans la vie, on peut mourir à tout moment et laisser sa progéniture dans la douleur. Afin d'assurer un meilleur avenir à l'un et à l'autre, il est souvent demandé de souscrire une assurance obsèques. Il s'agit d'une catégorie qui offre une indemnisation aux proches de l'assuré décédé. Ainsi, à son décès, les personnes qui lui sont apparentées peuvent entrer en possession des avantages qui dépendent de son assurance. Cet article vous donne un aperçu des bénéficiaires de l'assurance obsèques.

Les bénéficiaires prioritaires

Pour bénéficier des prestations funéraires d'un assuré, il y a certaines personnes qui sont considérées comme plus proches de l'assuré. Pour plus d'informations sur les bénéficiaires des prestations d’une assurance décès, vous êtes invité à lire l'article dans son intégralité. Ces personnes sont notamment :

Le conjoint

La première personne qui a le droit de bénéficier de l'indemnité funéraire d'un assuré est son conjoint. En effet, la loi accorde une grande priorité au partenaire légal d'une personne décédée. Toutefois, la condition pour cela est qu'ils doivent avoir contracté un mariage civil.

Partenaires

Dans les clauses de l'assurance obsèques, il est possible pour l'assuré d'indiquer des personnes comme étant des partenaires solidaires. Ces personnes sont régies par un pacte civil de solidarité. Ainsi, à son décès, ces partenaires ont une part de l'indemnité à bénéficier.

Enfants

Les enfants sont reconnus comme les héritiers légaux d'une personne décédée. Ainsi, les enfants biologiques et les enfants adoptés par l'assuré ont une part de l'indemnité à percevoir de l'assurance. Pour les enfants adoptés, il est nécessaire de s'assurer qu'ils sont bien enregistrés avant de pouvoir en bénéficier.

Ascendants

Les parents de l'assuré ne sont pas épargnés par les prestations funéraires. Ainsi, si le père et la mère de l'assuré sont vivants, ils bénéficieront de l'indemnité d'assurance. De même, les grands-parents vivants ont également droit à ces indemnisations.

Les bénéficiaires non prioritaires

Les bénéficiaires non prioritaires sont sollicités si les bénéficiaires prioritaires n'ont pas fait leur demande dans les délais fixés par la loi. Ainsi, la loi permet de faire appel à des bénéficiaires non prioritaires. Il s'agit des conjoints survivants de l'assuré. En fait, ce sont des épouses illégales qui sont sous la tutelle de l'assuré. Les descendants, peu importe leur ordre et leur authenticité, sont également associés pour bénéficier de l'indemnisation. Les ascendants proches et lointains dans ce cas sont également associés pour bénéficier des indemnités de l'assuré.